STRAUS (O.)


STRAUS (O.)
STRAUS (O.)

STRAUS OSCAR (1870-1954)

Compositeur d’opérettes et chef d’orchestre autrichien souvent apparenté, à tort, à l’auteur du Beau Danube bleu : pour mieux se différencier, il a lui-même modifié l’orthographe de son nom, qui comportait deux «s » à l’origine. Né à Vienne le 6 mars 1870, dans une famille de banquiers, il étudie en privé avec Adolf Prosniz et Hermann Grädener, puis travaille avec Max Bruch à Berlin. Il commence une carrière de chef d’orchestre qui le mène dans divers opéras allemands et autrichiens entre 1893 et 1900 (Brünn — aujourd’hui Brno —, Presbourg (Bratislava), Mayence, Teplitz — aujourd’hui Teplice —, Hambourg). En 1901, Ernst von Wolzogen l’engage comme pianiste et compositeur dans son cabaret artistique berlinois, l’Überbrettl. Après un premier opéra créé à Berlin en 1894, Die Waise von Cordova , il fait représenter à Vienne plusieurs opérettes qui trahissent l’influence d’Offenbach, notamment Die lustigen Nibelungen , une parodie de la tétralogie wagnérienne (1904), et Hugdietrichs Brautfahrt (1906); il obtient son premier succès durable en 1907 avec Ein Waltzertraum («Rêve de valse»), qui se situe davantage dans la lignée de Johann Strauss et de Franz Lehár. Der tapfere Soldat (1908), d’après Le Héros et le Soldat de George Bernard Shaw, fait une brillante carrière dans les pays anglo-saxons sous le titre The Chocolate Soldier (New York, 1909). En 1920, il donne à Berlin Der letzte Walzer («La Dernière Valse»). Il se fixe à Vienne en 1927. En 1935, il fait créer à Zurich Drei Waltzer («Trois Valses»), compilation d’œuvres de Johann Strauss père et fils à laquelle il a ajouté un troisième acte de sa composition et qui triomphe aux Bouffes-Parisiens, à Paris, à partir de 1937, avec Yvonne Printemps dans le rôle principal. Chassé par l’Anschluss, il quitte Vienne pour Paris en 1938, où il acquiert la nationalité française un an plus tard. En 1940, il émigre aux États-Unis et partage sa vie entre New York et les studios de Hollywood, avec lesquels il collaborait déjà depuis 1932; sa meilleure contribution au septième art reste la partition qu’il a écrite pour le film de Max Ophuls, La Ronde (1950), avec la fameuse Ronde de l’amour .

De retour en Europe en 1948, il compose l’opérette Die Musik kommt , qui reprend plusieurs chansons écrites à l’époque de l’Überbrettl (Zurich, 1948), et qui est révisée sous le titre Ihr erster Waltzer (Munich, 1952), ainsi qu’un ultime opéra, Bo face="EU Caron" ゼena (Munich, 1952). Il se fixe à Bad Ischl, où il meurt le 11 janvier 1954.

On lui doit également deux ballets, Colombine (1904) et Die Prinzess von Tragant (1912), une sérénade pour orchestre à cordes, une sonate pour violon et piano et plusieurs pièces pour piano, pages agréables qui cultivent la nostalgie d’une époque révolue.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • STRAUS — STRAUS, U.S. family of department store merchants, industrialists, public servants and philanthropists. Its founder, LAZARUS STRAUS (1809–1898), went to the U.S. in 1852 and settled in Talbotton, Georgia. Straus s three sons, all of whom were… …   Encyclopedia of Judaism

  • Straus — ist der Familienname folgender Personen: Emil Straus (1899–1985), deutscher Pädagoge, Diplomat und Politiker (CVP) Ernst Gabor Straus (1922–1983), deutsch US amerikanischer Mathematiker Erwin Straus (Psychiater) (1891–1975), deutsch… …   Deutsch Wikipedia

  • STRAUS (E.) — STRAUS ERWIN (1891 ) L’œuvre d’Erwin Straus, chercheur d’origine allemande, installé aux États Unis à la suite des persécutions nazies, constitue une contribution capitale à la psychopathologie et à la psychiatrie clinique, et elle a exercé une… …   Encyclopédie Universelle

  • Straus — Straus,   Oscar, österreichischer Komponist, * Wien 6. 3. 1870, ✝ Bad Ischl 11. 1. 1954; studierte Komposition bei M. Bruch in Berlin, war seit 1895 Theaterkapellmeister in Brünn, Teplitz und Berlin, wo er mit E. von Wolzogen das »Überbrettl«… …   Universal-Lexikon

  • Straus — Straus, Oskar …   Enciclopedia Universal

  • Straus — (Oscar) (1870 1954) compositeur autrichien: nombr. opérettes (Rêve de valse, 1907) …   Encyclopédie Universelle

  • Straus — Straus, Oscar (österreichischer Komponist) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Straus — [strous;shtrous] Oscar ( or Oskar) 1870 1954; Fr. composer, born in Austria …   English World dictionary

  • Štraus — Ivan Štraus (* 24. Juni 1928) ist ein bosnischer Architekt slowenischer Abstammung. Er gehört zu den wichtigsten Architekten Bosniens in der Zeit nach dem Zweiten Weltkrieg. UNIS Türme in Sarajevo Štraus begann 1947 in Zagreb Architektur zu… …   Deutsch Wikipedia

  • Straus — /strows/; Ger. /shtrddows/, n. 1. Isidor, 1845 1912, U.S. retail merchant and politician, born in Bavaria: congressman 1894 95 (brother of Nathan and Oscar Solomon Straus). 2. Nathan, 1848 1931, U.S. retail merchant, born in Bavaria. 3. Oscar /os …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.